Cosme 1 : les fables de l’aurore


Cosme est le premier Gn organisé par l'ASBL les Aiguilleurs au domaine de Bautershof. Plus d'infos : http://www.aiguilleurs.be/

Cosme est le premier univers de jeu proposé par les Aiguilleurs de Rêves. Ce monde sera le théâtre de trois événements rattachés à une trame scénaristique générale qui transcende les différents univers.

 

L’action de notre premier volet de jeu se déroule dans un univers médiéval fantastique ayant une forte tendance animiste, nommé Cosme. A chaque créationfut donnée une forme vitale, un esprit ou une âme, animant le vivant, les éléments naturels mais aussi certains objets qui peuvent agir sur le monde tangible de manière bénéfique ou non.

Au fil des âges, la race des humanii s’est développée et fonda différentes nations ; la République marchande d’Alenghi, l’Oligarchie des Marches Hessonites, le Royaume oublié de l’île de Lantmor, le Kalifa de l’Eden Smaragdin, le Palatinat de la Lumière, la Nation des Terres d’Osgroth et la Caravane de la Sylve chamarrée.

Cosme est également peuplé par d’autres races, pour la plupart issues des esprits élémentaires, mais aucune ne s’est organisée en société comme les humanii.

Les aventuriers incarneront un personnage natif de l’une des nations humaines. Une fois la nation d’origine choisie, le joueur recevra une aide de jeu qui décrit en détail la vie au sein de son peuple. Il aura aussi accès à un avantage de jeu, une sorte de don lié à son ethnie.

Une notion très importante au sein de Cosme est l’aura. Il s’agit de la manifestation de l’âme, de l’esprit de chacun. Elle se décline selon différents aspects en lien par exemple avec la magie, le dépassement de soi mais aussi le respect des serments.

Lorsque l’on fait référence à la magie dans le premier monde de jeu, il s’agit d’une projection de l’esprit qui prend corps en étant alimentée par de l’énergie aurique afin de produire un effet tangible sur le monde. Le spectre des possibles en matière de magie aurique est vaste car défini par l’imagination de son utilisateur mais celui-ci est volontairement restreint par des règles d’utilisation. Le plus souvent, il s’agit de routines éprouvées car plus d’un ont payé un prix trop lourd pour l’usage de la magie sauvage.

L’énergie aurique peut également être utilisée par tout un chacun afin de réaliser des actions hors du commun. Il s’agit par exemple résister à un effet particulier alors que le personnage n’en a normalement pas la capacité. Cela doit être une situation exceptionnelle. Si l’énergie aurique est inférieure à celle nécessaire pour l’acte de dépassement de soi, c’est l’énergie vitale qui comblera le manque. Dans certains cas, cela entraîne des séquelles temporaires ou permanentes voir même la mort. Cette particularité de Cosme permet à chacun d’avoir, à un moment, son action héroïque et offre à l’organisation un mécanisme permettant de sublimer le jeu quand parfois les règles ne le permettent pas. Si cette mesure se veut avant tout au service du jeu, elle devrait également permettre à l’organisation de réguler en cas de besoin, les situations de tricherie, une fois objectivée par un arbitre.

L’aura entre également en considération dans la prestation et le respect de certains serments. Le non-respect d’une promesse faite sur l’aura est un acte social lourd de conséquences car celui qui enfreint sa parole porte en sa chair la marque de son infamie.

Bien d’autres aspects de Cosme, ainsi que son histoire, seront à découvrir dans le livre du Monde.

23 March 2018, 0:00   jusqu'à   25 March 2018, 0:00
Domaine de Bautershof
Adresse électronique :

Share